Ce café de la région du Wallaga en Éthiopie est cultivé en forêt puis traité par une méthode naturelle par voie sèche. Ce qui lui donne des notes de cuir et d’épices très appréciées des amateurs de cafés corsés. Sa torréfaction légère permet de diminuer l’amertume de ce café.